Grammatical Nature of French Words – French Grammar

Learn the grammatical nature of French words in a fun and easy way!
Nature French Words Grammar - Francais Immersion

Salut !

Did you know? French words are classified into different categories The grammatical nature of a word is the category to which it belongs.

Today, you will learn the grammatical nature of French words! Learn French grammar in a fun and easy way!

Enjoy watching the video!

Now it’s your turn

I’d like to hear what you have to say:
Est-ce que tu veux d’autres exercices de grammaire ?
Or maybe you have a question.

Either way, let me know by leaving a comment below right now.

It only takes a sec.

Merci ! A tout de suite…

Thomas

French Transcript Free Download Support Guide Worksheet

TRANSCRIPT

FREE DOWNLOAD

SUPPORT GUIDE

WORKSHEET



French Transcript

FRENCH TRANSCRIPT

Grammatical Nature of French Words – French Grammar

Salut, c’est Thomas, Français Immersion TV.
Dans cette vidéo, on va faire de la grammaire !
On va voir la classe grammaticale des mots !

La classe grammaticale des mots.
C’est quoi ?

C’est l’identité du mot.

Tu dois sûrement avoir ça dans ta langue.

Un mot peut être un verbe, un nom, un déterminant, un pronom, un adjectif qualificatif, un adverbe, une préposition, une conjonction et une interjection.

Par exemple, dans la phrase « Le kangourou est fort ».

On peut classer ou identifier chaque mot.

Le plus facile, c’est le verbe.

« Le kangourou est fort »

Où est le verbe ?
C’est ça ! ‘Est’, du verbe ‘être’.

Le nom.
Le nom aussi est facile à trouver.
Le nom, c’est une chose, une personne, un animal, un sentiment.

Dans la phrase-là, le nom, c’est ? Bravo ! ‘Kangourou’.

Et ‘le’, qu’est-ce que c’est ?

‘le’, c’est le déterminant.

Le déterminant se place avant le nom et indique le genre (si c’est masculin ou féminin) et le nombre du nom (si c’est singulier ou pluriel).

Maintenant, il nous reste à identifier le mot ‘fort’.

‘fort’, c’est un adjectif qualificatif. Pourquoi ?

Parce que l’adjectif qualificatif donne une information sur le nom.

Ici, on nous informe que le nom, le kangourou, est fort.
Trop fort le kangourou !
Un autre exemple ?

« 3 petits chatons regardent attentivement la banane »

Commençons par le verbe. Le plus facile !
« 3 petits chatons regardent attentivement la banane »
Où est l’action. ‘Regardent’.

Le verbe est le seul mot qui se conjugue dans la phrase.

C’est souvent une action.
Ici, c’est ‘regardent’ du verbe ‘regarder’.

Maintenant, le nom. Qui regardent ? Les chatons.
Et qu’est-ce qui se place avant le nom ?

Le déterminant se place avant le nom et il indique le genre et le nombre.

Là, le nombre, c’est trois.

En fait, il y a beaucoup de déterminants.
Il y a les articles indéfinis, les articles définis, les articles partitifs.

Regarde mes vidéos !

Et puis, il y a aussi les déterminants possessifs, les déterminants démonstratifs, les déterminants interrogatifs et les déterminants numéraux, comme un, deux, trois.

Bon, revenons à nos chatons !

A quelle classe appartient le mot ‘petits’ ?
‘petits’ nous donne une information sur le nom ‘chatons’. Et c’est le rôle de l’adjectif qualificatif.

Maintenant, intéressons-nous au mot ‘attentivement’.
‘attentivement’ donne une précision sur le verbe ‘regardent’.
« 3 petits chatons regardent attentivement »

Ça, c’est le rôle de l’adverbe.

Un adverbe, c’est le mot qui précise le sens d’un verbe, d’un adjectif ou d’un autre adverbe.

Ici, ‘attentivement’ précise le verbe ‘regardent’.

‘la’, c’est facile. C’est un déterminant.
Et ‘banane’, c’est un nom. Bravo !
Allez ! Un autre exemple.

« Eric et Julie sont dans la rue avec des amis. »

« Eric et Julie sont dans la rue avec des amis. »

Tu as vu le verbe ? C’est ça !
‘sont’ du verbe ‘être’.

Il y a aussi deux noms propres : Eric, Julie.
Entre les deux prénoms, il y a le mot ‘et’ qui permet de relier les deux noms.
Ça, c’est le rôle des conjonctions.

Les conjonctions permettent de relier des mots et des groupes de mots ensemble.

Comme ‘et’.
Et il y a plein de conjonctions, comme par exemple : mais, ou, et, donc, or, ni, car.
Et tous les mots avec ‘que’ : que, parce que, lorsque…

Dans cette phrase, on remarque aussi deux autres noms : ‘rue’ et ‘amis’.
Et avant le nom, il y a le déterminant : ‘la’ et ‘des’.

On appelle un groupe formé par un déterminant et un nom : un groupe nominal.

Là, on remarque que les deux groupes nominaux sont introduits par ‘dans’ et ‘avec’.
Ça, c’est le rôle des prépositions.

Une préposition précède les groupes nominaux, comme par exemple ‘dans’ et ‘avec’.

Une préposition précède aussi les verbes à l’infinitif.
Comme dans l’exemple-là, ils sont en train de danser.

« Ils sont en train de danser. »

Tu as vu le verbe à l’infinitif ?
C’est ça, ‘danser’.
C’est le verbe.

Une préposition précède les groupes nominaux ou les verbes à l’infinitif.

‘de’ précède le verbe à l’infinitif ‘danser’.
Un dernier exemple ?

« Je ne roule pas sinon je risque de finir à l’hôpital. Aïe ! »

« Je ne roule pas sinon je risque de finir à l’hôpital. Aïe ! »

D’abord, les verbes. Tu as vu les verbes ?
C’est ça ? ‘roule’, risque’, ‘finir’ à l’infinitif.

« Je ne roule pas »
‘roule’ s’accorde avec ‘je’.

A quelle classe grammaticale appartient ‘je’ ?
‘je’, c’est un pronom.

Un pronom remplace souvent un nom.

Comme par exemple, les pronoms personnels sujets.
‘je’, ‘tu’, ‘il’, ‘elle’, ‘on’, ‘nous’, ‘vous’, ‘ils’, ‘elles’.
Et puis ‘me’, ‘te’, ‘ceci’, ‘cela’…

Dans cette phrase, il y a une négation ‘ne pas’.
Ces deux mots sont ensemble et ils appartiennent à une classe grammaticale. Laquelle ?
L’adverbe. Pourquoi ?

Parce qu’un adverbe, c’est un mot qui précise le sens d’un verbe, mais qui peut aussi modifier le sens d’un verbe.

Comme par exemple, ‘ne pas’.

Maintenant, le mot ‘sinon’.
Tu as remarqué ?

‘sinon’ relie les deux parties de la phrase.
« Je ne roule pas sinon je risque de finir à l’hôpital.»
« Je ne roule pas », « je risque de finir à l’hôpital »

Le mot ‘sinon’ permet de relier les deux parties de la phrases.
Ça, c’est le rôle des conjonctions !
Là, ‘je’, c’est la même chose qu’ici. C’est un pronom ‘je’, ‘je’.
« Je risque », pronom.
« Je risque de finir »
‘finir’, c’est un verbe à l’infinitif. Et juste avant un verbe à l’infinitif, on a ‘de’. C’est quoi ?

Une préposition précède un verbe à l’infinitif.
« je risque de finir à l’hôpital »
‘hôpital’ : nom.
« l’ » : déterminant.
‘déterminant’, il y a un accent sur le ‘é’.
‘l’hôpital’ : c’est un déterminant + un nom, c’est donc un groupe nominal.
‘à’, c’est donc ? C’est ça ! Une préposition précède les groupes nominaux.

Maintenant ‘Aïe !’.
‘Aïe !’, c’est une interjection.

Une interjection, c’est un mot qui peut former un énoncé à lui tout seul.

Comme par exemple ‘Aïe !’, ‘Zut !’.
Comme par exemple ‘Zut !’, ou ‘Oh !’, ou aussi ‘Hélas !’, ‘Silence !’, ‘Super !’.
Voilà !

J’espère que j’ai été clair !
Ça va ? Tu tiens le coup ?

On rappelle les 9 classes grammaticales ?

Le verbe, c’est le mot qui se conjugue. C’est souvent l’action, comme par exemple ‘jouer’, ‘manger’, ‘courir’, ‘partir’.

Le nom, c’est une chose, une personne, un animal. Ça peut être aussi un sentiment comme la ‘joie’, le ‘bonheur’, la ‘tristesse’.

Le nom est introduit par un déterminant. Comme par exemple ‘le’, ‘la’, ‘un’, ‘une’, ‘des’, ‘ce’, ‘cette’, ‘mon’, ‘ma’, ‘un’, ‘deux’, ‘trois’, ‘quatre’, ‘dix mille’.

Le pronom remplace le nom, comme ‘je’, ‘tu’, ‘il’, ‘elle’, ‘me’, ‘te’, ‘se’.

Les adjectifs qualificatifs donnent une information sur le nom, comme les couleurs ‘bleu’, ‘rouge’, ‘jaune’, ‘grand’, ‘petit’, ‘belle’, ‘beau’.

L’adverbe, c’est un mot qui précise ou modifie le sens d’un verbe, d’un adjectif ou d’un autre adverbe. Comme ‘beaucoup’. Tous les mots qui finissent par ‘ment’, comme ‘énormément’, ‘attentivement’, ‘vraiment’.

Les prépositions précèdent les groupes nominaux ou les verbes à l’infinitif comme ‘à’, ‘de’, ‘sur’, ‘sous’, ‘par’, ‘avec’, ‘devant’.

Les conjonctions permettent de relier des mots, des groupes de mots ensemble, comme ‘mais’, ‘ou’, ‘et’, ‘donc’, ‘or’, ‘ni’, ‘car’, ‘sinon’, ‘malgré’.

Et finalement les interjections, comme par exemple, ‘Aïe !’, ‘Zut !’, ‘Oh !’.
Ce sont des mots qui peuvent former un énoncé à eux tous seuls.

Pour bien maîtriser le sujet, je te propose de faire encore d’autres exercices.

Est-ce que tu veux faire d’autres exercices de grammaire ?

Dis-le-moi dans les commentaires en dessous de cette vidéo

Si tu as aimé cette vidéo, mets un Like !

Inscris-toi à ma chaîne YouTube !

Would you like to watch more videos in French?
Subscribe to my website and you will receive videos in French for more than 2 hours.
“Les 7 Secrets pour Apprendre le Français” or “The 7 Secrets to Learn French”
To immerse yourself in French.
Plus the transcription in French and the translation in English.
And it’s free!

Thank you for watching Français Immersion TV.
À bientôt !


Free Download

FREE DOWNLOAD

You can download the Transcript as a PDF + Audio MP3 FOR FREE


Support Guide

SUPPORT GUIDE

Nature French Words Grammar Support Guide - Francais Immersion

French Lesson – Grammatical Nature of French Words (French Grammar)

French Lesson - Nature-French-Words-Grammar - Français Immersion
We share the Support Guide on Social Medias.
Follow us on Facebook, Twitter, Google+, Pinterest, Instagram.


Lesson Worksheet

LESSON WORKSHEET

Support us on PATREON and get your Free PDF Lesson Worksheets to practice your French or to use with your students in classroom!

One thought on “Grammatical Nature of French Words – French Grammar

  1. Hello, Thomas. Thank you for the 7days free course. As expected they were very nice. You are talented and enthusiastic pedagogue and your lessons always highly professional and full of positive vibes. My only problem at the moment is very poor internet connection in the rural village we live now. In Limousine, so It is impossible to watch video most of the times. About exercises. I have big problems with the verbs. Especially irregular ones. I understand the grammar, but never seem to be able to use in the conversation. What I would like to find-the exercises, full and monotonous, which use a lot of repetition and examples of the verbs in different conjugation. So you can achieve automatism in conjugation of the verbs in different tenses. Simple phrases . I learn French from July, I talk a lot, but very often I feel like an idiot, in quite primitive conversations. I am very lucky with my neighbors and their attitude, but sometimes I feel hopeless and as you said-too old to learn. If you have any advice of books or online material, it would be highly appreciated. And thank you again. You wonderful teacher. And the language is so beautiful. Like music. ) Have a great day, Thomas.

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.